En Egypte, une cigogne soupçonnée d'être un "drone espion vivant" arrêtée par la police

La paranoïa anti-drone est en marche : une cigogne a été capturée et remise à la police égyptienne car elle était soupçonnée de servir à des missions d'espionnage. En réalité, elle serait seulement équipée d'un GPS permettant à des scientifiques français de suivre sa migration.

L'Egyptien qui a capturé la cigogne a expliqué qu'il avait jugé l'oiseau suspect avec son boitier électronique fixé sur le dos. "Bombe ? Caméra d'espionnage ?", se sont interrogés les policiers. Pour finalement découvrir un GPS servant à des missions scientifiques. Pas tout à fait convaincue pour autant, la police égyptienne détenait toujours le volatile en "prison" hier.

Source.

Image Keystone/AP/Uncredited via 20 Minutes Suisse

Aucun commentaire:

Publier un commentaire