Un informaticien transforme son drone en hotspot wifi volant


Peut-être inspiré par le projet de ballons wifi de Google, un informaticien du nom d'Adam Conway a décidé d'embarquer un routeur sur son drone afin de le transformer en hotspot wifi volant.

L'idée lui serait venue un peu par hasard rapporte Discovery : chef de produit chez Aerohive, une entreprise spécialisée dans les réseaux informatiques, Adam Conway s'est amusé à fabriquer un drone maison il y a deux ans avant de se demander ce qu'il pourrait bien en faire. Ayant trouvé un vieux routeur au bureau, il a eu l'idée de le fixer sur son drone sur les conseils d'un collègue. Le premier hotspot volant maison était né (après quelques crashs quand même) et ce pour à peine 100 dollars.
Evidemment, au regard de la durée de vie des batteries de ce type d'appareil (quelques minutes à peine), le résultat n'est pas totalement satisfaisant. Mais Adam Conway serait déjà en train de réfléchir à prolonger l'autonomie du drone (objectif : une heure) ou, au moins, de fabriquer un deuxième drone qui pourrait prendre le relais du premier pendant que celui-ci se recharge.

"A quoi ça sert ?", demanderont certains. Un des principaux usages soulignés par Discovery concerne les catastrophes naturelles : après un cyclone, une tornade, un tsunami... un tel drone pourrait permettre de fournir un accès à Internet et au téléphone aux secours, alors que toutes les antennes relais sont tombées. D'ici là, Adam Conway explique que son prochain objectif à lui est de fournir le wifi à tous ses collègues lors du prochain pique-nique de son entreprise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire